Chiffres Clés


Travail intérimaire et chômage partiel
Zone : Eure-et-Loir, Source : DIRECCTE

Nous choisissons cette fois-ci de vous présenter deux types données, certes éloignées, mais complémentaires.
Travail intérimaire :
Entre 2012 et 2015, le travail intérimaire a augmenté. Le nombre de contrats de travail temporaires conclus a augmenté de 11%. Près de 10000 contrats supplémentaires ont été conclus sur cette période. Malgré une baisse entre 2013 et 2014, nous avons eu deux périodes d’augmentation assez similaire (environ 5000 entre 2012 et 2013 et une augmentation légèrement plus faible entre 2014 et 2015).
Plus de 50% des contrats sont conclus sur une période allant de mai à août en 2015 (37648 contrats sur 69687). La situation était la même en 2014.
Chômage partiel :
En prenant comme période de référence de janvier à septembre en 2014 et 2015, l’évolution est assez inquiétante.
En 2014, sur l’Eure-et-Loir, on comptabilisait un peu plus de 48 000 heures de chômage partiel.
En 2015, on comptabilise sur la même période plus de 100 000 heures de chômage partiel.
Cette augmentation est très importante d’une année sur l’autre, plus de 100% d’augmentation.

Sans présumer de la fin d’année, on peut dire que ces deux types de données révèlent une précarisation de l’emploi. Dans une période où le chômage augmente et où une incertitude règne sur les carnets de commande des entreprises, ces augmentations sont préoccupantes mais malheureusement logiques. Il conviendra de vérifier sur le dernier trimestre 2015 si cette tendance se confirme ou non.