L’INSERTION PAR L’ACTIVITÉ ECONOMIQUE DANS LE DROUAIS

Dix structures de l’insertion par l’activité économique (IAE) interviennent sur l’arrondissement de Dreux. Elles ont une activité de mise en emploi et d’accompagnement (suivi social et professionnel) de personnes éloignées de l’emploi et éligibles à l’IAE.
A ce titre, ces associations, entreprises ou coopératives sont agréées par l’Etat, et font l’objet de financements de l’Etat, du Conseil général, du Fonds social européen et des collectivités locales.

Les entreprises d’insertion (AET, le Relais, SATRI) ont une activité marchande et emploient en contrats à durée déterminée d’insertion (de 4 à 24 mois), généralement à 35 heures, des personnes nécessitant un accompagnement spécifique pour les aider à s’insérer dans l’emploi classique.

Les associations intermédiaires (ADS Insertion, la Petite Ruche, Multiservices) mettent à disposition de leurs clients des personnes, qu’elles emploient par contrat d’usage. Il s’agit d’activités à temps partiel, souvent de type entretien ménager et espaces verts. L’objectif pendant cette période est de travailler sur le projet professionnel ainsi que les freins sociaux à l’insertion

Les ateliers chantiers d’insertion (ADEQUAT, ADS Emploi, Multiservices, les Restos du cœur) sont destinés aux personnes les plus éloignées de l’emploi. Il s’agit d’insérer ces personnes par le travail dans le cadre d’activités en équipe avec l’appui d’un encadrant technique, sur des contrats en général de 24 heures hebdomadaires pour une période maximale de 24 mois.

En 2012, l’IAE a bénéficié à environ 570 personnes sur l’arrondissement.
En termes d’activité économique, sur l’arrondissement de Dreux, l’IAE représente un chiffre d’affaires 2012 global de plus de 5 millions d’euros.

Une réforme est appliquée cette année dans le domaine de l’IAE, avec pour objectifs d’harmoniser le mode de financement des structures et de mieux articuler le pilotage de ces dispositifs.