L’interview d’Emmanuel VIOLLIER, Directeur du Pôle Emploi de Dreux

LE SPRO, c’est quoi ?

Le Service Public Régional de l’Orientation est une démarche régionale mise en place par le Conseil Régional Centre-Val de Loire afin d’aider à l’orientation de tous les publics et faciliter la mise en place des Conseillers en Evolution Professionnelle. Depuis plus deux ans, le SPRO drouais est piloté par Pôle Emploi et la Maison de l’Emploi et des Entreprises du Drouais.

Et comment se réseau se traduit-il concrètement ?

Par deux types d’action :

Des actions à l’attention des professionnels du territoire, le but étant d’accroître l’interconnaissance et donc d’améliorer les services que nous rendons à nos différents publics. Plus on connait l’offre de services des autres, plus l’orientation est qualifiée et de qualité.

Et des actions à destination de nos publics (demandeur d’emploi, salariés, élèves, étudiants, etc…) comme la semaine de l’orientation qui va être mise en place au mois d’avril et qui proposera des initiations à de nouveaux outils liés au numérique et de l’information pour aider à une meilleure orientation en fonction des projets de chacun.

On parle de réseau, quelles structures en font actuellement parti ?

Comme précisé en introduction, il s’agit de la M2ED et de Pôle Emploi qui pilote ce réseau. Les autres structures sur lesquelles nous nous appuyons afin de construire et développer nos actions sont : le CIO, la Mission Locale, Cap Emploi, le Fongecif, l’APEC, le PIC VAE, le CAD de la CMA28, la CCI, Opcalia, le BIJ de Dreux, le PIJ d’Anet et le GIP Alfa Centre.

Ce réseau permet de toucher une large typologie de public.

Quel est le programme pour cette année 2018 ?

Une semaine de l’orientation au mois d’Avril. Cet évènement, en plus d’être ciblé sur les questions d’orientation tout au long de la vie, sera l’occasion d’une première approche autour des enjeux liés à la transition numérique que nous vivons actuellement. Plusieurs ateliers permettront ainsi d’aborder, grâce aux nouvelles technologies comme la réalité virtuelle et la réalité augmentée, les évolutions des métiers et les nouvelles compétences qui seront nécessaires à l’avenir.