Vernouillet : des collégiens ont créé des entreprises fictives

Après plusieurs semaines de travaux, le jury a désigné, vendredi 3 févier, le groupe vainqueur.

Pendant deux mois, les élèves ont participé à 7 séances de 3h sur le thème « J’entreprends ». Par groupe de 5 ou 6 ils ont pu se projeter dans la création d’une entreprise en se posant les mêmes questions que se poserait un entrepreneur. En alliant théorie et ateliers pratiques ils ont pu développer leur esprit d’initiative et leur autonomie. Carole Petel, responsable des actions scolaires pour le réseau BGE, nous précise que les outils fournis pour cet atelier sont reconnus au niveau du Ministère de l’Éducation Nationale. Ils proviennent du Québec, cette province du Canada où l’entrepreneuriat est une matière enseignée à l’école. C’est en ce sens que la Maison de l’Emploi et des Entreprises du Drouais (M2ED) a apporté son concours au financement de ce projet. « Cette initiative vise à favoriser le rapprochement entre le monde économique et le monde scolaire. Cela donne aux élèves d’autres perspectives par rapport à leur orientation », souligne Olivier Pré, directeur de la M2ED.

Les 4 projets présentés :

– « Choco life », un bar à chocolat à Dreux
– la création d’un zoo dans le château de Comteville
– « Connect Shoes » : un concept de chaussures dans le marais
– « Lune de miel » : une société d’organisation de mariage

Les gagnants sont…

Tous les élèves ont été salués pour leur créativité, leur investissement et leur motivation. Le jury composé d’Emmanuel Paragot, entrepreneur drouais, Sophie Renvoise, conseillère à la création d’entreprise à la BGE ISMER, Marc Chartrain, proviseur adjoint du lycée Rotrou et Carole Petel a décerné la première place au groupe Choco life. Les 6 élèves avaient décidé de créer un bar à chocolat proposant des moelleux, cookies au chocolat, une fontaine à chocolat (…) dans le centre-ville de Dreux. Ils ont été jusqu’à trouver le local. Comme le précisent les membres du jury « C’est le projet qui nous a semblé le plus réalisable et les élèves ont su justifier leurs choix ». Ils ont gagné chacun une place de cinéma, une clé usb et une boite de bonbons. Les 3 autres projets arrivés à égalité ont également été récompensés.
Du point de vue des élèves, ce projet a été une expérience positive « Ça nous a aidé à communiquer et à travailler en équipe. ». Les participantes du groupe du zoo témoignent quant à elles sur la composition de groupes mixtes « Les garçons ont des idées farfelues et sont plus axés sur l’argent. Nous, les filles, c’est plus la passion, le rêve, les animaux. » Une remarque qui montre l’importance de regrouper les aspirations de chacun !

Au vu de la réussite de ce projet, l’initiative sera certainement reconduite l’année prochaine en lycées professionnels.